SAISON_CONTES_PF_VANHOOLAND_La sophrolog

Conte sophrologique Papiya et Bibébabobou  / Conte pour des enfants de 8-9 ans

Plusieurs supports ont été utilisés: papillon crayon, boite à soucis, chapeaux animaux, coiffe d'indien, ...

Il était une fois Papiya le papillon et Bibébabobou le singe. Papiya et Bibébabou étaient les meilleurs amis du monde. Ils jouaient ensemble toute la journée. Papiya aimait bien tourner autour de Bibébabou en imitant l'abeille - prendre de l'air par le nez, boucher les oreilles, et en expirant par le nez faire le son mmmmm. Le faire 3 fois. Bibébabou aimait faire la balançoire pour son ami – se pencher vers l'avant, joindre ses mains devant et faire le mouvement de la balançoire en respirant. On ramène les mains, on inspire, on repousse les mains, on expire. 3 fois. Quand ils ont beaucoup joué, ils s'installent pour se reposer. Papiya passe sur tout le corps de Bibébabobou en chantant.

Pon pon pon papillon sur le front

Pou pou pou papillou sur le cou

Pol pol pol papillole sur l’épaule

Pa pa pa papiya sur les bras jusqu’aux doigts

Po po po papillo sur le dos

Pan pan pan papillan sur l’devant tout doucement Ça monte, ça descend

Pin pin pin papillin sur l’bassin

Pié pié pié papillé jusqu’aux pieds

Et ils se reposent en regardant leur arbre de joies, de tout ce qu'ils ont fait, tout ce qu'ils ont bien aimé. Mais tout à coup, Bibébabobou dit :

  • où est la plume rouge ? La plume rouge a disparu !

Il se met à faire la moue et n'est pas content du tout.

  • Ce n'est pas grave, dit Papiya, on en retrouvera. Allez ! Viens ! On joue !

Bibébabobou fait la moue. Il ne bouge pas du tout.

Papiya est embêté.

- Allez ! Viens ! On joue !

Bibébabobou fait la moue. Il ne bouge pas du tout.

Papiya est un peu agacé.

  • Bon ! Bon ! Bon ! Je ne dois pas m'énerver sinon je ne pourrai pas l'aider.

Et pour se calmer, il dessine un 8 couché en respirant. Boucle à gauche, inspiration en comptant 5, bouche à droite expiration en comptant 5. Le faire 5 fois.

  • ça y est ! J'ai trouvé ! Est-ce que c'est l'orage qui fait rage ? Mouvement de l'orage qui fait rage : joindre les mains devant soi en croisant les doigts, monter les mains au-dessus de la tête et inspirer. Et souffler en disant un grand Braoum et en descendant les mains entre les jambes. 3 fois.

Bibébabobou ne répond pas.

- Est-ce que c'est le vent de l'ouragan : bouger le buste bras ballants de gauche à droite, respiration libre.

Bibébabobou ne répond pas.

  • Est-ce que c'est la pluie des soucis ? Monter les mains en inspirant et tapoter le visage en soufflant en disant : la pluie des soucis, la pluie des soucis, la pluie des soucis.

Bibébabobou bouge un peu.

Papiya réfléchit et il se dit : ah oui !

Il fait le tonnerre, il fait le vent et il fait la pluie (instruments).

Bibébabobou dit : la pluie des soucis !

  • La pluie des soucis ? On va appeler Indien qui rit !

  • Indien qui rit ! Indien qui rit ! Se balancer d'un pied sur l'autre en levant le bras vers le ciel de la jambe qui est en appui à chaque fois

  • Voilà ! Voilà ! Je suis là ! Qu'est-ce qu'il y a ? Ah Je vois ! Ça ne va pas toi ! Dit Indien qui rit à Bibébabobou. C'est le pluie des soucis. C'est gros soucis ou petit soucis ?

  • Notre plume est partie ! C'est grosse pluie !

  • Bon ! Je vais appeler Ripitipli les soucis ! Ripitipli les soucis ! Viens ici !

  • Voilà ! Alors quand on a besoin de moi, on fait comme moi et on chante comme moi : prendre une feuille et un crayon (ou Papiya)

  • Ripitipli les soucis, je les écris, je les écris, je les écris. Ripitipli je les plie, Ripitipli les soucis, je les scie, je les scie en confetti, en confetti. Et Ripitipli les soucis, je les mets ici. Fouite parti ! Et il faut m'aider à les mâcher. Je prends de l'air, je gonfle ma bouche, je mâche d'un côté de l'autre et je souffle.

  • Ça va mieux ?

  • Un peu, répond Bibébabobou.

  • Alors nous allons encore pousser les soucis qui sont encore ici. Rotation des bras, d'un côté, de l'autre avec la respiration : je monte le bras à la verticale en prenant de l'air, je mets mes soucis dans ma main, je ferme ma main, je tourne mon bras vers l'arrière en retenant l'air, j'ouvre mon point en soufflant : soucis loin d'ici. Faire l'autre bras, faire les deux ensemble.

  • Ça va mieux ?

  • Un peu mieux oui !

  • Ah ! Voilà. Alors on va faire les choses jolies. Tu prends ce ballon, tu le regardes, j'y ai mis des choses jolies comme sur ton arbre à joies. Tu prends de l'air, tu bloques l'air et tu mets à chaque fois 3 choses jolies dedans. Et tu souffles en chantant et en le secouant : les choses jolies, les choses jolies sont ici.

  • Ça va mieux ?

  • Oui ça va mieux !

  • Alors on termine ! Tu t'assois là. Et je vais te poser 3 questions. Est-ce que tu connais le rire du bélier ?

Faire le rire du bélier la main sur le ventre. On prend de l'air et on rit à l'expiration.

  • Est-ce que tu connais le rire de la sorcière ?

Faire le rire de la sorcière en portant son attention à la gorge. On prend de l'air et on rit à l'expiration.

  • Est-ce que tu connais le rire de … du singe ?

Et se mettre dedans et sauter comme un pantin ou un singe en riant (respiration libre)

Et voilà Bibébabobou n'est plus triste.

  • Regarde ce que j'ai pour toi. Une belle plume !

Souviens-toi de tout ce que nous avons fait, tu pourras le refaire si un jour tu es triste et de tout ce que tu sais faire.

Tu peux bouger tes pieds, tes mains, bailler, t'étirer et bouger. Le conte est fini.

 

1Adaptation du conte Papiya et Bibébabobou extrait du recueil : Van Hooland M., 2021, La sophrologie et le Conte, Contes sophrologique pour les maternelles, Paris : L'Harmattan, 201 pages .

Conte sophrologique Gaston le hérisson*

 

Matériel utilisé pour conter

  • Tapis de dessin magique

  • Chapeaux animaux

  • Marionnette à main Hérisson et peluche hérisson

 

Il était une fois Gaston le hérisson. Gaston le hérisson est d'ordinaire un hérisson tout mignon. Mais ce matin, quand il s'est réveillé et qu'il a appelé, aucun bruit. Tout le monde parti ? se demande Gaston. Maman ? Partie. Papa ? Parti. Et ses frères aussi. Et Mamie ? se demande Gaston. Mamie ! Mamie !

- Je suis Gaston le hérisson, je suis tout seul dans la maison.

Gaston n'est pas content, ça chauffe là-dedans. Ils m'ont laissé ! Mais aussi, il commence à avoir peur dans son ptit cœur. Et puis, il commence à avoir la gorge serrée, envie de pleurer. Il a froid aux doigts, au nez et aux pieds. (Faire les mimiques des émotions).

Et ça recommence. Je suis Gaston le hérisson, je suis tout seul dans la maison. Il n'est pas content, ça chauffe là-dedans. Mais aussi, il commence à avoir peur dans son ptit cœur. Il commence à avoir la gorge serrée, envie de pleurer. Il a froid aux doigts, au nez et aux pieds. Alors, il remonte ses draps comme ça (prendre une inspiration par le nez, se pencher doucement vers le sol, bras ballants en soufflant, et remonter doucement les bras jusque la tête en inspirant et souffler en remettant les bras le long du corps).

Il ferme ses yeux et pense fort à Mamie. Il se dit :

- Que dit mamie ? Que dit Mamie quand elle vient ici ?

- Si piquent piquent piquent tes émotions, dessinons mon hérisson.

Gaston dessine sa colère : je suis vert de rage. Gaston dessine sa tristesse : rouge comme mon nez rouge quand je pleure. Gaston dessine sa peur : je suis bleu de peur.

Mamie, elle dit aussi :

- Si piquent piquent piquent les émotions, détendons le hérisson. On y va ! Si piquent piquent piquent les émotions, caressons et soufflons mon hérisson. SDB sur le front, le cou, les épaules jusqu'aux doigts, le dos, le ventre, le bassin et les jambes jusqu'aux pieds en répétant la phrase.

Gaston le hérisson se sent plus léger. Il remue sa tête à droite à gauche.

- Oui, je me sens plus léger. Il remue sa tête vers le haut et vers le bas. Oui ça va. Je suis plus léger mais je ne sais pas quoi faire, qu'est-ce que je peux faire ? J'ai pas d'métier pour m'occuper.

- Gaston ! Gaston ! Et moi, à quoi je sers sur l'étagère ? (Vache chapeau animaux)

- Bonjour Manon ! Manon ! Moi Gaston le hérisson, j'ai pas d'métier pour m'occuper. Ils sont tous partis. Et je m'ennuie. Je voudrai faire comme toi ! Montre-moi !

Manon lui répond en chantant et en peignant (dessin sur le tapis magique).

- Eh bien, Gaston, fais comme Manon, fais des maisons ! Rotation des bras : dessin d'un trait côté droit, dessin d'un trait côté gauche.

- Mais Manon, c'est pas une maison !

- Attends là ! Manon appelle Ninon et elle s'en va. Arrive Ninon. (Souris chapeau animaux)

- Bonjour ! Qu'est-ce qu'il se passe ici ?

- Je suis Gaston le hérisson. J'ai pas d'métier pour m'occuper. Ils sont tous partis, ils m'ont laissé tout seul ici.

- Eh bien, Gaston, fais comme Ninon, fais des maisons. Mouvement éventail : dessin d'un trait en bas, dessin d'un trait en haut.

- Mais Ninon, c'est pas une maison.

- Attends là ! Ninon appelle Toinon et elle s'en va. Arrive Toinon (Poule chapeau animaux).

- Bonjour ! Qu'est-ce qu'il se passe ici ?

- Je suis Gaston le hérisson. J'ai pas d'métier pour m'occuper. Ils sont tous partis, ils m'ont laissé tout seul ici.

- Eh bien, Gaston, fais comme Toinon, fais des maisons. Mouvement des poignets : dessin du toit.

- Oh ! fait Gaston en découvrant la maison. Il réfléchit et il dit : Toinon, j'aime bien ta chanson mais pas ta maison.

Toinon réfléchit et elle dit :

- Tu aimes les chansons ? Eh bien ! Gaston, chante une chanson.

- Je n'ai pas de chanson ! répond Gaston en réfléchissant en tournant (rotation du buste).

- Moi, je connais plein de chansons ! Tu chantes avec moi ? lui dit la poule.

La poule se met sur une patte en faisant basculer le poids de son corps sur cette patte, elle prend de l'air et elle fait :

- O O I O ! O O I O ! O O I O !

- Mais, dit Gaston, voyons ! Ce n'est pas ta chanson ! Et il rit : ho ho ho ha ha ha. Et Gaston se met à chanter en tournant (rotation du buste) : moi Gaston ton ton, le hérisson son son ! J'veux une chanson son son sur un autre ton ton ton !

- Hou hou hou ! fait le hibou pas content dans l'arbre. Arrêtez de chanter ! Vous m'avez réveillé !

Gaston continue de chanter et de tourner :

- Moi Gaston ton ton, le hérisson son son ! J'veux une chanson son son sur un autre ton ton ton !

Tout à coup, Gaston est surpris (mouvement de surprise). Il entend au loin arriver un train : marche virtuelle et sophro-stimulation sonore.

- Tss Shh Tss Sh et le train s'arrête. Il entend siffler.

Gaston tend l'oreille. Il ne bouge plus. Et il entend :

- Mon ptit Gaston ! Mon hérisson ! Viens donc goûter ! Du pain beurré au chocolat et thé pour moi !

- Mais c'est mamie ! se dit Gaston.

Il sort de dessous les draps : tendre les bras vers le ciel en prenant une inspiration, redescendre les bras près du corps en soufflant, s'étirer et bailler. Gaston se frotte doucement les yeux. Gaston raconte tout à sa mamie. Il raconte qu'il a fait ce qu'elle lui a appris.

Et mamie lui dit :

- Mon ptit chéri, tu t'étais endormi.

 

Phénodescription / Dialogue

  • Que s’est-il passé pour Gaston ?

  • Laisser les enfants/l’enfant dessiner sur le tapis magique

Conte extrait du recueil: Van Hooland M., 2021, La sophrologie et le conte, Contes sophrologiques pour les maternelles 2 ans - 6 ans, L'Harmattan: Paris.